Ñ, ñ, egne, o ène tilde o ène tiltre , ch'est ène consonne usèe dins pusieurs langues conme chl'éspaingnol, ch' basque, ch' berton, etc.

.

ÉxampesModifier

1) In anchien franchoés pi in moyen franchoés, ech tiltre servoait pour foaire ène abréviacion o bin conme barre éd nasalité.

  • In 1539, François Ier publie l'ordonnance éd Villers-Cotterêts dousqu' o treuve pèr égzempe cõtenus pour contenus.
  • dins un teske officiel écrit in 1567, Charles IX est le "roy de Frãce".


2) In berton,

  • il y o ch' tiot nom Fañch obin
  • amañ , /a-man/ : ici (Soñj 'm eus eus da vouezh ken sklaer ha ma vijes amañ c'hoazh. = Éj mé ramintuvoés d'et' voé auchi clairemint éq si t' étoais coère ichi.)
  • eñ : il, lui

3) In éspaingnol

  • cigüeña
  • coñac

UnicodeModifier

Dins Unicode, ñ fait partie du bloc supplémint latin-1; Ñ a pour point d' code U+00D1 et pi ñ U+00F1.


Ech n tilde i peut auchi ète composé aveuc ech diacritique tilde «  ̃ » U+0303.

formes chaînes
de caractères
points d' code .
capitale Ñ NU+004E◌̃U+0303 U+004E
U+0303
lète majuscule latine n
diacritique tilde
minuscule ñ nU+006E◌̃U+0303 U+006E
U+0303
lète minuscule latine n
diacritique tilde

HTML (Hypertext Markup Language)Modifier

In HTML  :

  • Ñ : Ñ et &209; et Ñ
  • ñ : ñ et &241; et ñ.