Brunnain l'vake à ch'prète

Brunnain l'vake à ch'prète (étou lonmé Brunnain et pis Blérain) ch'est un fabliau écrit à ch'XIIe sièke pau trouvoire-ménéstrel arajos Jean Bodel.

Unne vake su un vitral d'unne capièle in Lorainne.

Erterduccion in picard d'achteureModifier

Ej vous va raconter l'istoire d'un paÿsan et pis d'ès fanme qu'is ont 'té à proïer un jour qu'in fiétot No-Danme à l'église. Ech prète, dvant qu'ed faire chl'ofiche, i s'a avanché pou préker : i disot qu'i nd'étot bon d'donner pou chl'amour ed Diu si qu'in suirot s'bonne raison, et pis qu'Diu i rindrot ch'doube à chti-là qu'i li airot donné d'bon keur.
« Èm kère seur, acoute chou qu'i dit ch'prète ; qu'i disot ch'paÿsan à s'fanme. Si qu'in donne ed bon keur pou chl'amour ed Diu, Diu i nous l'rind in l'doublant. In n'puvons point mius faire ed no vake, si qu't'es d'acord, fauqu'el donner à ch'prète ! Et pis, ale pourduit peu d'lait.
— Min bon, si qu'ch'est conme cha, ej veu bien qu'il l'euche. »
Alors, is sont rintrés mon eus sins faire ed pus longue parole. Ech paÿsan il a rintré dins l'étabe, il a prins s'vake pa l'corde et pis il a 'té l'donner à ch'doïen qu'il étot un prète plein d'gingin.
« Min ker ségneur, qu'ech paÿsan il a fait aveuc ses deus mains jointes, pou chl'amour ed Diu, mi j'vous donne Blérain. »
I li a mins l'corde dins l'main in jurant qu'i n'avot point rin d'aute.
« Èmn'amice, t'as bien fait aveuc sagèche, ech prète dom Constans i li a répons – li i n'pinse fauqu'à prinde – achteure va-t-in, t'as fait chou qu'i faulot faire. Si qu'tertous ches paroichiens is fairotte conme ti, j'ind airot unne flopée d'biètes ! »
Ech paÿsan il a quité ch'prète qui cmandot drékief eq Blérain ale fuche atakée aveuc Brunnain, chèle vake à ch'prète, pou aprivaudier Blérain. Ech sacristain il l'a mnée dins leu gardin douqu'ale ès treuvot leu vake, et pis il leus a mins un loïen insanne dvant qu'ed s'ind aler.
El vake à ch'prète, Brunnain, ale baiçot l'tiète pachqu'ale voulot paicier, mais Blérain ale èn voulot point minger, ale a tiré sitant fort su l'corde qu'ale ind a intrainné fau d'ech gardin Brunnain pis qu'ale l'a intrainné intermi ches cinses, ches cannvières pi ches prés. Ale l'a trainnée sitant fort qu'à l'fin, Blérain ale a rvénu mon ses anchiens maites aveuc el vake à ch'prète qu'ale trainnot darière aveuc painne.
Ech paÿsan, quanqu'il a vu cha, il ind a ieu unne grande joe à ch'keur.
« Ah m'kère seur, qu'il a dit, ch'est vrai qu'Diu i rind in doublant ! Car vla Blérain qu'ale ervient aveuc unne aute vake brunne. Achteure, os ind avons deus à l'plache d'unne ! No étabe ale va iète prou ptiote. »
Ech fabliau-là i nous démoute aveuc un egzimpe qu'in est fou d'èn point avoir fiate in Diu. El rikèche ale atumbe à qui s'donne à Diu et nin point à chti-là qu'il l'muche pis l'infouit. Nus onme èn peut faire fruitifier sins un molet d'aüre au moins. Ch'est pachqu'il a tinté s'canche eq paÿsan il a ieu deus vakes et pis ch'prète aucunne. Tel crot avancher qui rcule.
        Tchulture & patrimoinne d'Aros
Istoére

Sant-Vaast • Mirake à ches Ardants • Viule catédrale Nou-Danme-in-Chitè (1161-1799) • Jean Bodel • Prunmière Dgère Mondiale (Bataille d'Artoés • Carière Wellington • Erconstruccion Aros)

Monumints istorikes

Béfroé d'Aros • Hautel ed ville • Plache à ches Héros • Grand-Plache • Catédrale Nou-Danme-et-Sant-Vaast • Abaïe Sant-Vaast • Chitadèle • Église Nou-Danme-d'ches-Ardants

Patrimoinne nin-matériel, tradicions & évènmints

Gaïants d'Aros : Colas, Jaclinne, Dédé & Bidasse • Fète-Diu • Pélrinnache d'el sorse Sante-Bertille • El Sante-Candèle • Foére ed printans d'Aros • Fète d'echl'andouillète d'Aros • Carière Wellington

Tchuisinne

Andouillète • Keur in chucolat • Flamiche aus poérions • Coclet à l'bière • Watiau artésien • Bonbons à l'ami Bidasse