Ouvrir le menu principal

Coechies Brunehaut

Ech nom ed « coechie Brunehaut » est donné au Moïen Âche à pusieurs routes. Généralemint longues pi réctilines, ales érliète chés cités éd la Gaule bergike.

Chés routes romainesModifier

Ch'étot des voés gauloèses qui vnoète du néolithique qui ont té restaurées par chés Romains.


 
L'coechie Brunehaut, intre Surcamp pi Saint-Ouin
 
À Saint-Ouin
 
L'coechie Brunehaut à Villers-Perwin (Hénau)

El légindeModifier

El léginde dit éq ch’est l' Reine Brunehilde (o Brunichildis o Brunehaut), feume à Sigebert Roé d’Austrasie, qui a foait chés coechies.

 
Mise à mort éd Brunehilde

Notes pi référinchesModifier

  • Nicolas Bergier, Histoire des grands chemins de l'Empire romain. 1736, Google book
  • Jules Vannérus, La Reine Brunehaut dans la toponymie et dans la légende, académie royale de Belgique, Bulletins de la classe des lettres, p 301-420, XXIV - 1938 - 6-7.

Loïens éstérnesModifier