Fiéte des alleumoérs

fiète dins ch' Nord deul Franche

L' Fiéte des alleumoérs ch'est ène fiète célébrée dins chés villes téstiles du Nord deul Franche.

Au 19e sièke, l' fiète des alleumoérs duroait troés o quate jours. O alloait dins chés cabarets pour minger des pirreux ( seucisses aveuc des peumes ed tière obin des flageolets ) [1].

Ch' darin lundi d' séctimbe, chés éfants alloaiette dins chés rues aveuc un alleumoér o un cafotin ( eune lantèrne foaite avec un pot in tière tchuite obin creusée dins ène betterave o ène chitrouille dousqu'o a mis des braises aveuc des grains d’encens ).

O cante l' canchon à ch' roubégnos Charles Bodart-Timal :

Viv' chés alleumoérs, ma mère, viv' chés alleumoérs.
O les alleume quand i fait noér,
viv' chés alleumoérs !


L' fiète est tojours bien vivante dins chés villes éd Roubés, Tourco, Wattrelos, Halluin pi Moucron. Achteur, chés lantèrnes véniciènes ont rimplacé chés betteraves.

Notes pi référinchesModifier

  1. Dorothée Ris , Les allumoirs, une vieille histoire , l'Avenir - Le Courrier de Mouscron , 12/10/2007 , lire in line = http://www.lavenir.net/cnt/48607
  • Bernard Coussée, Jean-Pierre Filatriau (fotografe), Halloween, Saint-Martin, guénels et allumoirs , éditeu : La Voix Du Nord , 80 paches, ISBN 978-2-84393-069-0 , (2003)
  • Alexandre Desrousseaux Mœurs populaires de la Flandre française , La Découverte , coll. l'Amateur averti , prumière édicion : 1889 , ISBN 978-2-84265-088-9 , (2006)

Vir itouModifier

Loyens éstérnesModifier