François Bernard Brunel

François Bernard Brunel l'est né in 1750. Il étot gvalhié del prévoté d'Aumate. L’8 d’aout 1778, il o yu eune carge ed avocachon du roé au bayache d'Anmyin. Il o écrit des poémes pi des teskes filosofiques. I sro à chés assimblées éléctorales ed chés nobes d'Anmien in 1789. [1]

Chés écrivures à BrunelModifier

  • Pièces fugitives en vers et en prose, Louis-Charles Caron éd. , Anmien (1771) ;
  • Idylles et autres poésies, Chez les marchands de nouveautés (1777) ;
  • Essai sur la doctrine du doute universel, lu dans une Assemblée particulière du Musée de Paris, par M. Brunel , Impr. de Cailleau (1784).

éstrait dech 17e idylle (in frinsé)Modifier

Ce dieu règne avec les Plaisirs,
Enfants se l'aimable Silence.
Il satisfait tous les désirs,
Mais il fait mourir l'innocence.


Notes pi référinchesModifier

  1. Histoire Litteraire de la Ville D'amiens, Abbé Daire, Didot libraire-imprimeur, Paris (1782)
  • Catalogue des gentilshommes en 1789 et des familles anoblies ou ... vir pache 6 ;