Goblin (Blank gvo)

Ech Goblin ch’est un blank gvo éd Saint-Po-su-Térnoèse.

  • ércanjantes in picard = ch’blanc qu'vau ou ch’blanc gvo


Ch'goblin, ch’est eune créatchure bougrémint preu del blanke jumint.

Ch’est conme un lutin éq dvient un manmifère fantastique aveuc des longs blanks poilles, et pi aveuc autour d’sin col des clotchètes. Ch’ son d’chés tinterèles i foait éq chés gins (seurtout chés éfans) is vont aganter l’biète.

Ch' dos dech goblin i vo s'rallonger fila-msure éq chés gins is l'infourquette. Apreu, i court à toute vitesse vers l’riviére pou nouéyer ses cavalhiés.

Ech goblin,
blank gvo aveuc un coyé d'clotchètes dzeur sin co.
(Dessin au créyon d’papié)

Gare a ti, v'lo ch'goblinModifier

Ech goblin l'étot apelé pou foaire eune trouille à chés éfants qu' is n'étoai'te poin saches.

Ch’gvo Bayard
(canchons d’geste pi folklore ardinnoé aveuc eune grande échine éstinsibe étou
vilache ed Grembergen
(Dendermonde - Bergike)

Eutes coses dseur chés goblinsModifier

  • Ech goblin (in franchoé : Gobelin) ch’est itou eune créatchure surnaturèle pi fantastique, antropomorfe éq vient du folklore djérmanique (kobold). O l’treuve dins chés lives pi chés jus. Dins chés jus d’roles, il y o da l’périnté d’chés goblinnoïdes, pèr ampe, chés goblins, chés hobgoblins pi chés coquenoères (bugbears in inglé - cauchemar in frinsé).
  • Ech goblin ch’étoit auchi ch’nom del voéture dés ratrucheus d’raques aveuc un gvo ou un beudet, muni ed guinguérlots [1].

Notes pi référinchesModifier

  1. Creuyances et superstitions Marcel Bayart, L'abeille de la Ternoise, vu l'3 ed décimbe 2009