Hélisenne éd Crenne

Les Angoysses douloureuses qui procédent d’amours
d’Hélisenne éd Crenne

Hélisenne éd Crenne (sin vrai nom ch'étôt Marguerite Briet) l'est née vers 1510 à Advile pi l'est défunctée vers 1560. Ch'est eune écrivin humaniste.

Al o épousé vers 1530 Philippe Fournel, sieur du Crenne.

Chés lifesModifier

Les Angoysses douloureuses qui procédent d’amours, composées par dame Hélisenne (1538), 
Les Épistres familières et invectives de ma dame Helisenne, composées par icelle dame de Crenne (1539),
Le Songe de madame Helisenne, composé par la dicte dame, la considération duquel est apte à instiguer toutes personnes de s’alliéner de vice, et s’approcher de vertu (1540)
Les quatre premiers livres des Eneydes du treselegant poete Virgile, traduictz de latin en prose françoyse par ma dame Helisenne (1541). Ch'est ène értérduison éd l'Énéide in franchoais.

Notes pi référinchesModifier

  • Les Angoysses douloureuses qui procedent d’amours, éd. Christine de Buzon, Paris, Honoré Champion, 1997 (ISBN 2852036932)
  • Les Epistres familieres et invectives de ma dame Hélisenne, éd. Jean-Philippe Beaulieu et Hannah Fournier, Presses de l’Université de Montréal, 1995 (ISBN 2852035707)
  • Le Songe de madame Hélisenne de Crenne (1541), éd. Jean-Philippe Beaulieu, Paris, Indigo & Côté-femmes, 1995 (ISBN 2907883828)