Langue tchèque

langue

L' tchèque ch'est eune langue slave occhidintale, conme ech kachoube, ch' poloné, ech slovaque pi ech sorabe.

Tchèque
'Čeština'
Poéis République tchèque, minorités aux Étots-Unis, au Canada, in Alemanne, in Slovakie pi in Otriche
Région
Nompe eud'locuteus 11 millons
Langue offichièle République tchèque Républike tchèke, Flag of Europe.svg Union uropéyènne
Code deul lingue iso1 - cs ;
iso2 - cze (B) / ces (T)
iso3 - ces
ietf - cs
famille
  • - langues indo-uropéyènes
    • - langues balto-slaves
      • - langues slaves
        • - langues slaves occhidintales
          • - tchèque
typologie Modèle:SVO Modèle:Langue accentuelle
Égzimpe Déclaration d'chés droés d'l'honme
(artike 1)

Článek 1

Všichni lidé rodí se svobodní a sobě rovní co do důstojnosti a práv. Jsou nadáni rozumem a svědomím a mají spolu jednat v duchu bratrství.

El langue tchèque est très proche du slovaque et pi du poloné étou.

Quéques motsModifier

Mot Traducchon Transcripcion in API Prononciachon approximative
térre země [ˈzɛmɲɛ] zemnïè
ciel nebe [ˈnɛbɛ] nebe
ieu voda [ˈvoda] voda
fu oheň [ˈoɧɛɲ] o-hegn
honme muž [ˈmuʃ] mouch
femme žena [ˈʒɛna] jena
minger jíst [ˈjiːst] yïist
boère pít [ˈpiːt] pïit
grand velký [ˈvɛlkiː] velkéé
chtiot malý [ˈmaliː] maléé
nuit noc [ˈnoʦ] notss
jour den [ˈdɛn] dène
bojour dobrý den [ˈdobriː dɛn] dobrïi dène
bonsoir dobrý večer [ˈdobriː vɛʧɛr] dobrïi vetchère
bonne nuit dobrou noc [ˈdobrou noʦ] dobro-ou notss
mérchi děkuji [ˈɟɛkujɪ] dïèkouyi
kmint prosím [ˈprosiːm] prosïimm

Egximpe ed frase aveuc dés d'mi voéyèlesModifier

In tchèque, il y o dés d'mi voéyèles :

Chés sonantes [r], [m] et [l] peu'tté fonccionner conme dés voéyèle et pi o put récrire dés mots conme:

zmrzl « il o gelé » ♦ ztvrdl « il o durchi » ♦ scvrkl « il o értréchi » ♦ čtvrthrst « quart éd pouégnie » ♦ blb « imbécile » ♦ vlk « un leu » ♦ smrt « él mort ».
  • Strč prst skrz krk.
« Infitche tin douét dins t' gaviot. »
  • Prd krt skrz drn, zprv zhlt hrst zrn.
« Eune teupe o pétrouillé tout oute eune motte d'gazon, apré avoér inglouti eune pouégnie d'grains. »