Raymond Subes

Raymond Subes, l'est né à Paris au 13 d' avri 1893 et pi l'est défuncté à Étampes ( Essonne) au 31 éd janvier 1970. Ch'est un artisse-décorateu éspéchialisé in férronnerie d'art.

Anchien élève éd l’École Boulle et pi deul École nationale supérieure des arts décoratifs, Raymond Subes est l'un des férronniers d’art frinchoé les pus célèbes deul période Art déco.

In 1911, il travaille troés ans dins l'atelier du férronnier d'art Émile Robert [1] , achuchonné à Ernest Borderel. I prind l' succession d' Robert conme dirécteu artistike des ateliers Borderel et Robert in 1919 (ch' est eune intérprise d' carpintrie métallike située à Paris 18e). Apré Subes i sra dirécteu général deul sochiété Borert ( contrakcion d' «Borderel» et pi d' «Robert» ).

In achuchon aveuc Porteneuve, i o foait des meubes in métal kromé.

Quèques euves à SubesModifier

  • Chés deus Portals d'intrée Tchai Saint Bernard (batimint Cassan) (Paris) deul Faculté des scyinches éd Jussieu ( achteure Sorbonne université )
  • Portals monumintals pi rampe éd l'escalier d'honneur dins l'annexe deul Mérrie du XIVe arrondichemint d' Paris
  • Grille éd l'heutel d' ville Aro.
  • Immeubles Walter (Paris XVIe)
  • Porte in fer forgé du narthex et pi du tchœur éd l'anchienne abbatiale éd Saint-Germain-des-Prés (Paris) pour ch' 14e chintenoére éd l'abaïe in 1958.
  • Grilles éd l'église Saint-Pierre à Roé ( Sonme ).
 
dessin Portals d'intrée Jussieu
 
annexe deul Mérrie du XIVe arrondichemint d' Paris
 
Immeubles Walter (Paris)

Notes pi référinchesModifier

  1. Émile Robert (1839-1927) ch'est un ingénieur des Arts et Métiers. Ap^ré il o té imployé pèr l' Société française de constructions mécaniques (anchiens Établissemints Jean-François Cail) à Dnain (Nord).

SourcesModifier

  • Philippe Ravon, Catalogue de la vente Raymond Subes par la SVV Coutau-Bégarie, au Château de Larnagol (Lot) le 4 octobre 2008, teske documinté pèr Anne-Marie Millecamps, Jacques (†) pi Marie F. Subes. Raymond Subes il avoé acaté ch' catieu in 1920.
  • Sur les traces des Expositions universelles à Saint-Cloud, catalogue de l'exposition du musée des Avelines (25 mars au 31 mai 2009), teske documinté pèr Anne-Marie Subes Millecamps, Saint-Cloud, 2009
  • Sylvain Ageorges, Sur les traces des Expositions universelles de Paris-1855-1937, Éditions Parigramme, 2006

Liens externesModifier

Édseur chés eutes prodjés Wikimédia :

  • Fonds d’archives, édseur ArchiWebture, base éd données du Centre d'archives éd l'Institut français d’architecture, Cité de l'architecture et du patrimoine.